Retour

Auteur: Davnah Urbach, bluemont

Le 27 mai c’est encore un nouveau chapitre du projet qui s’écrit. Equipé d’un pèse-marchandise improvisé, de 4 ancrages et d’un mètre à mesurer, Christophe Randin rejoint une des parcelles test qui vient d’être fauchée pour la première coupe de la saison.

Pour savoir si l’irrigation programmée affecte la productivité de la prairie, il faut peser l’herbe à la coupe et comparer les poids entre la demi-parcelle irriguée manuellement et l’autre irriguée sur la base des modèles ODILE. A peine la faucheuse passée, Christophe place ses carrés de relevé et ramasse ce qui s’y trouve pour la pesée.

 

 

En même temps, les images du satellite Sentinelle s’accumulent sur un serveur. Elles serviront à dériver des indicateurs de croissance des prairies, détecter les irrigations, les coupes, et suivre à prix réduit le développement des parcelles au cours du temps.

Avec les mesures de productivités, c’est un indicateur de plus qui s’ajoute à notre tableau de bord. Bientôt en ligne, ces indicateurs pourront être consultés et utilisés.

© 2022 agrolina Made with ♥ by Buxum Communication

Accès clients

Solution hydrolina

Connectez-vous à votre espace hydrolina :

Se connecter

App Agrolina

Téléchargez votre application
Hydrolina :

Se connecter